Missions / Acquisition de sociétés

ADAMS & ROYERDepuis sa création, ADAMS & ROYER conseille dans le cadre d'acquisitions deux types de clients :

 

des entreprises à croissance élevée, à technologie ou à savoir-faire fortement innovant, ne pouvant atteindre rapidement un leadership par la seule croissance organique ;

 

des grands groupes ou les entreprises moyennes significatives en phase de consolidation sectorielle et/ou de diversification (géographique, technologique, de marché ou sectorielle, etc.).

Les neuf étapes du processus d’acquisition d’ADAMS & ROYER :

(1) Valider avec notre mandant la dimension stratégique et industrielle de l’opération de croissance externe envisagée, arrêter avec lui les caractéristiques financières de la transaction et identifier les risques liés à une acquisition ;

 

(2) Déterminer les profils des sociétés cibles, que ce soit en amorçage de consolidation, en élargissement d'activité ou comme point d’entrée de diversification ;

 

(3) Identifier les cibles en France, en Europe et à l'international (USA, Canada et Brésil), analyser leur positionnement dans l’écosystème de l’acquéreur, identifier les synergies et risques « acquéreur » pour chacune des cibles ;

 

(4) Procéder à l’approche confidentielle et « masquée » des cibles sélectionnées. Première visite d'ADAMS & ROYER auprès des cibles intéressées et retenues par notre mandant ;

 

(5) Déterminer avec notre mandant le potentiel de génération de cash-flow de la cible, les synergies mais également les conflits possibles de clientèles ou d'activités. En déduire une « fair value » pour chaque cible. Assister notre client dans son choix d'une cible prioritaire ;

 

(6) Introduire notre mandant auprès des actionnaires de la cible prioritaire et les décider à céder à notre mandant dans les conditions d'une « fair value » ;

 

(7) Mettre en valeur notre mandant auprès du management de la cible prioritaire et étudier le « package management » ;

 

(8) Proposer une ingénierie juridique et financière de l’acquisition faite dans un objectif de sécurisation de la transaction (compléments de prix ; maintien des équipes et des actifs ; garantie de passif). Pour sécuriser le maintien de la clientèle, organiser avec le vendeur les visites de clients clés ;

 

(9) Piloter la négociation et la rédaction des textes (lettre d’intention, convention de cession, GAP, pacte d’actionnaires, etc.) et contrôler la procédure jusqu’à la réalisation totale de l’acquisition.

 

CE PROCESSUS EN NEUF ETAPES EST UN PROCESSUS DE REFERENCE. SA MISE EN APPLICATION POUR UNE ACQUISITION PARTICULIERE EST TOUJOURS PRECISEE DANS LE MANDAT D'ACHAT.